La cérémonie était organisée conjointement par le Comité central du Parti communiste du Vietnam, l'Assemblée nationale (AN), le président de la République, le gouvernement, le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) et l'administration de Hanoï.

Y ont participé le secrétaire général du Parti et président de la République, Nguyên Phu Trong, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, la présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân, le président du Comité central du FPV, Trân Thanh Mân, le secrétaire du Comité du Parti de Hanoï, Hoàng Trung Hai, et d’autres qui ont rendu hommage au grand service du Président Hô Chi Minh, qui est un grand dirigeant et un enseignant de la révolution vietnamienne, un héros national et une célébrité culturelle mondiale.

Le Testament du Président Hô Chi Minh, qu’il a commencé à écrire en mai 1965 et achevé en mai 1969 - quatre mois avant son décès, est un document historique spécial. C’est un guide pour la révolution et le développement du Vietnam au cours des cinquante dernières années.

S'adressant à la cérémonie, le secrétaire général du Parti et président Nguyên Phu Trong a souligné que le Président Hô Chi Minh était un idéologue remarquable et un organisateur de génie, qui avait fondé, dirigé et formé le Parti communiste du Vietnam. Il a consacré toute sa vie au pays et au peuple, donnant ainsi un brillant exemple d'éthique révolutionnaire.

"L'idéologie Hô Chi Minh et le Testament du Président Hô Chi Minh ont toujours accompagné la Nation, ouvrant la voie au Parti, au peuple et à l'Armée du Vietnam pour suivre la cause et l'idéal révolutionnaires", a déclaré le chef du Parti.

Il a souligné les valeurs immenses et la signification historique du Testament et a exhorté le Parti à maîtriser parfaitement les enseignements du Président Hô Chi Minh, à valoriser les traditions et la nature du Parti, et à lutter résolument contre toutes les manifestations de dégradation de l'idéologie politique, de la moralité et du mode de vie ainsi que les signes d'"auto-évolution" et d'"auto-transformation", construisant ainsi un Parti pur et fort, renforçant le leadership et la capacité de combat des organisations du Parti et des membres du Parti.

"L'ensemble du Parti, de l'Armée et du peuple sont déterminés à hériter loyalement et excellemment de la cause révolutionnaire du Président Hô Chi Minh, en continuant à réaliser son noble idéal, en luttant résolument et systématiquement pour défendre fermement l'indépendance, la souveraineté, l'unification et l'intégrité territoriale de la Patrie, et construire le Vietnam avec le peuple riche, le pays puissant, démocratique, équitable et civilisé", a déclaré le secrétaire général du Parti et président Nguyên Phu Trong.

Agence Vietnamienne d'Information - 31 août 2019


Un parti au pouvoir se doit d’être un modèle de vertu et de transparence

Le Président Hô Chi Minh a toujours voulu que le Parti soit un modèle de vertu et de transparence. Son testament, qui depuis 50 ans sert de fil rouge au Parti communiste du Vietnam, est sans équivoque sur ce point.

De son vivant, le Président Hô Chi Minh a toujours insisté sur le comportement éthique des membres du Parti. Dans son testament, il nous rappelle qu’en tant que parti au pouvoir, le Parti communiste vietnamien se doit d’incarner la moralité révolutionnaire. Quant à ses membres, ils doivent faire preuve d’intégrité et de droiture, et être entièrement dévoués à la cause publique, dit-il.

Un fil rouge…

Dans son testament, le grand dirigeant donne trois grandes missions aux membres du Parti: instaurer un climat de solidarité, créer les conditions d’un débat réellement démocratique et se livrer régulièrement à ses séances de critique et d’autocritique afin de lutter contre la dégénérescence idéologique et morale qui menace tout un chacun.

"50 ans se sont écoulés, mais ses recommandations restent toujours d’actualité", constate Nguyên Xuân Thang, directeur de l’Académie politique nationale Hô Chi Minh. "En l’appelant à faire preuve de dévouement à l’égard du peuple et à ne jamais se relâcher sur le plan politique comme sur le plan éthique, le Président Hô Chi Minh a voulu faire du Parti un instrument politique puissant, capable de maintenir le cap, quelle que soit la conjoncture…"

…à suivre

Les directives morales laissées par le Président Hô Chi Minh ne sont pas restée lettre morte, loin s’en faut. De nombreuses résolutions, prises par le Comité central ont permis que soient édictées certaines règles éthiques destinées à encadrer la conduite des membres du Parti. Certains d’entre eux, coupables de dégénérescence idéologique et morale, ont d’ailleurs été énergiquement remis dans le droit chemin.

Comme le fait très justement remarquer le professeur Hoàng Chi Bao, ancien membre du Conseil central de théorie, le Parti doit être proche de la population et veiller à son bonheur et à sa prospérité; ses membres doivent quant à eux faire preuve de dévouement et d’un sens accru des responsabilités.

"Il faut améliorer le niveau de vie de la population, élever son niveau d’instruction et veiller à ce que ses droits soient garantis", nous dit-il. "Agir dans l’intérêt du peuple, c’est gagner sa confiance. Le Président Hô Chi Minh l’avait parfaitement compris. Ne disait-il pas que le succès de la révolution était dû au soutien du peuple? Cette leçon garde toute son actualité".

"Le Parti accompagne le peuple", "Responsable et discipliné comme un soldat de l’Oncle Hô", "S’inspirer des belles qualités du Président Hô Chi Minh"... Ces 50 dernières années, de nombreux mouvements d’émulation ont été lancés dans tout le pays pour donner corps aux dernières volontés du Président Hô Chi Minh. Et les résultats ne se sont pas faits attendre. Ceux des membres du Parti qui s’étaient laissé aller à des penchants subversifs se sont rapidement ressaisis et la moralité révolutionnaire a repris ses droits.

Radio Voix du Vietnam - 31 aout 2019