C’est ce qu’a fait savoir récemment Va Sim Sorya, porte-parole au ministère des Travaux publics et des Transports avec la presse locale.

Le projet de développement du SkyTrain est techniquement dirigé par l'Agence japonaise pour la coopération internationale (JICA) et Nippon Koei, une société fournissant des services de conseil en ingénierie, a mené une étude de faisabilité pour la construction depuis septembre 2017, a ajouté le porte-parole.

La première ligne du métro aérien cambodgien s'étendra sur 19 km entre les deux sites mentionnés et comportera 20 stations dont 18 aériennes et deux souterraines.

Va Sim Sorya a indiqué que la construction du métro aérien devrait s'achever avant 2023 afin de faciliter le transport pendant les SEA Games que le Cambodge accueillera cette année-là.

Par C. Nika - Agence Kampuchea Presse - 6 septembre 2019