La ligne servira d'infrastructure clé pour le couloir économique entre les deux pays et aidera à promouvoir le commerce, l'investissement et le tourisme, a précisé M. Sonexay lors de l'exposition Chine-ASEAN organisée à Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine).

Elle devrait être pleinement opérationnelle en 2021 et est conçue pour accueillir des trains roulant à 160 km/h.

La cérémonie de début des travaux a eu lieu en décembre 2015, et la construction de la ligne entière a officiellement commencé un an plus tard.

Fin juin, la Chine avait investi un total de 12,5 milliards de dollars dans 782 projets au Laos depuis 1988, faisant du pays le plus grand investisseur au Laos, a indiqué M. Sonexay.

Les investissements chinois au Laos sont principalement destinés à des projets d'infrastructure, tels que des centrales hydroélectriques, des autoroutes et des réseaux électriques, selon le vice-Premier ministre laotien.

Agence Xinhua - 23 septembre 2019