Les informations données par Transparence Internationale sur le Vietnam sont inexactes et ne reflètent pas la réalité ainsi que la détermination et les efforts déployés par le gouvernement vietnamien pour lutter contre le blanchiment d’argent, a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang. Le gouvernement vietnamien reconnaît bien les effets négatifs des activités de blanchiment de l’argent sur le développement socioéconomique du pays. Ces dernières années, le pays a mis en place de nombreuses mesures pour renforcer cette lutte.

Le Vietnam dispose actuellement d'un cadre juridique complet en matière de prévention et de lutte contre le blanchiment de l’argent. Au Vietnam, le blanchiment de l’argent est interdit et strictement puni par la loi, conformément au Code pénal. Le 18 juin 2012, l'Assemblée nationale du Vietnam a publié la Loi sur la prévention et la lutte contre le blanchiment d'argent. Le gouvernement a créé un comité de pilotage pour la prévention et la lutte contre le blanchiment d’argent et publié des documents juridiques concernés.

Récemment, en mai 2019, le gouvernement vietnamien a rendu public un plan d'action pour faire face aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme pour la période 2019-2020 afin d’intensifier la prévention et la lutte contre le blanchiment d’argent et d'appliquer les normes et les pratiques internationales dans ce domaine.

Outre le rehaussement de la prise de consciences de la population, le perfectionnement de son système juridique, le Vietnam perfectionne aussi son système financier, bancaire et modernise ses infrastructures technologiques, conformément aux normes internationales en la matière. Le Vietnam prend aussi en haute considération la coopération internationale, étant aujourd’hui membre du groupe d’Asie-Pacifique chargé de la prévention et de la lutte contre le blanchiment d’argent et du financement du terrorisme ; observateur du groupe Egmont (groupe de renseignement financier). Les efforts et les résultats obtenus par le Vietnam dans la lutte contre le blanchiment d’argent ont été reconnus et salués par les organisations internationales.

Face à l'attaque contre deux bases pétrolières en Arabie saoudite, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a déclaré : "Le Vietnam condamne cet acte consistant à saboter les installations pétrolières saoudiennes ainsi que les activités qui menacent la sécurité et la stabilité du Moyen-Orient. Le Vietnam appelle toutes les parties concernées à s’efforcer pour résoudre les différends sur la base du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU dans le but de mettre rapidement fin à la violence, de rétablir la paix et la stabilité dans la région".

Agence Vietnamienne d'Information - 3 octobre 2019