Dans Les Cambodgiens, la journaliste Eléonore Sok-Halkovitch raconte le Cambodge, pays d’origine de son père et où elle vit depuis 2015, au travers de portraits de Cambodgiens d’aujourd’hui. Gangster repenti, ouvrière, milliardaire, youtubeur, ethnologue, pécheur, danseuse de ballet... la journaliste rend compte du Cambodge d’aujourd’hui, qu’elle connaît depuis plusieurs années mais découvre encore chaque jour, avec pour fil rouge la notion de résilience et l’envie de mettre en avant ceux qui forgent le Cambodge de demain. « Je voulais mettre en avant ceux qui bougent, qui pensent, qui créent, explique Eléonore Sok-Halkovitch. Avec pour contrainte d’interviewer uniquement des Cambodgiens ou personnes d’origines cambodgienne, pour mettre en avant des voix locales, parfois méconnues, moins entendues, ainsi que des femmes. »

Après un long travail d’écriture, devenu une activité à plein temps de janvier à juillet, Les Cambodgiens est désormais disponible en France, et sera distribué au Cambodge dès le mois de janvier. Eléonore Sok-Halkovitch présentera son livre lors de deux événements à Paris dans les prochains jours :

Jeudi 10 octobre : Table-ronde sur « l'identité(s) cambodgienne(s) » avec cinq membres de la communauté cambodgienne aux parcours différents, suivie par une séance de dédicaces. A partir de 19h, Maison des Associations de Solidarités (MAS) Paris, « Salle Tilleul », 10 rue des Terres au Curé, Paris 13, Métro Olympiades.

Mercredi 16 octobre : Lancement et dédicaces au Bar 61, bar associatif de reporters de guerre. À partir de 19h, 3 rue de l'Oise, Paris 19, Métro Crimée ou Ourcq.

Les Cambodgiens, d'Eléonore Sok-Halkovitch, éditions des ateliers Henry Dougier, collection Lignes de vie d’un peuple, 149 p., prix indicatif 14 euros

Lepetitjournal.com - 9 octobre 2019