Abordant le rôle de l’ASEAN en général et du Vietnam en particulier dans la politique orientale de la Russie, Ivan Timofeev a cité le président russe Vladimir Putin a souligné que l’ASEAN constitue un facteur important qui joue un rôle central dans la région Asie-Pacifique.

Le Vietnam est un partenaire naturel de la Russie dans sa politique orientale pour diverses raisons, a observé Ivan Timofeev juste après sa participation à la 16e réunion annuelle du Valdai Discussion Club tenue à Sotchi sur le thème “L’aube de l’Est et l’ordre politique mondial”.

Premièrement, les deux pays ont une longue histoire de partenariat traditionnel. Cela a beaucoup aidé au développement des liens bilatéraux aujourd’hui malgré la relève de la nouvelle génération avec des visions plus larges et diversifiées, a-t-il précisé.

Deuxièmement, le Vietnam est une économie majeure et dynamique représentant un grand marché et un fort potentiel en termes de main-d’œuvre. De plus, les Vietnamiens ont le sens d’organisation et les compétences créatives, a-t-il poursuivi.

Le Vietnam a un avenir prometteur, tant sur le plan économique que technologique. Cela crée un grand espace de coopération entre le Vietnam et la Russie en particulier, et l’Union économique eurasiatique (UEEA) en général, a-t-il encore indiqué, rappelant que le Vietnam est le premier pays à signer l’accord de libre-échange avec l’UEEA.

L’expert russe a également noté un potentiel de coopération prometteur entre les deux pays dans le domaine militaire et technico-militaire ainsi que dans l’énergie, le pétrole et le gaz avec des investissements russes au Vietnam mais aussi des investissements vietnamiens en Russie.

Le Vietnam est actuellement le 23e plus grand partenaire commercial de la Russie et mène 20 projets d’une valeur de trois milliards de dollars dans ce pays, tandis que la Russie compte 123 projets (hors projets liés au pétrole et au gaz) totalisant un milliard de dollars au Vietnam.

Agence Vietnamienne d'Information - 10 octobre 2019