En recevant Simon Miller, vice-président des politiques publiques de Facebook pour la région Asie-Pacifique, et Benjamin Joe, vice-président pour l'Asie du Sud-Est et les marchés émergents de Facebook, Nguyên Van Binh a affirmé que le Vietnam créait toujours des conditions propices aux entreprises étrangères, dont le groupe Facebook.

Il a demandé à Facebook de collaborer étroitement avec les organes compétents du Vietnam pour supprimer les informations malveillantes en ligne portant atteinte à la sécurité nationale, à la sécurité sociale et à l’ordre public ; protéger les informations personnelles des utilisateurs et garantir la cybersécurité dans le pays.

Les représentants de Facebook ont déclaré que le groupe était prêt à soutenir le Vietnam dans les domaines liés au développement du système numérique. Actuellement, Facebook poursuit des activités visant à soutenir les petites et moyennes entreprises, les femmes chefs d'entreprise et les start-up au Vietnam.

Ils ont annoncé que Facebook avait officiellement élargi sa production au Vietnam avec les casques de réalité virtuelle d’Oculus de nouvelle génération, ajoutant que le groupe recherchait des partenaires pour fabriquer d'autres produits dans le pays.

Selon eux, il s’agit d’un progrès important dans les engagements d’investissement de Facebook au Vietnam et dans ses efforts visant à diversifier les installations de production dans sa chaîne d’approvisionnement mondiale.

Agence Vietnamienne d'Information - 5 novembre 2019