La maîtrise de l’anglais n’est pas le point fort des Thaïlandais : leur niveau accuse une nouvelle baisse pour la troisième année consécutive, selon l’indice annuel de maîtrise de l’anglais élaboré par la société d’éducation mondiale EF Education First.

L’indice de compétence en anglais est basé sur une analyse des résultats de 2,3 millions de personnes ayant passé les tests d’anglais administrés par EF Education. Le rapport a constaté que les compétences en anglais s’amélioraient dans le monde entier. Cependant, en Asie, elles ont stagné au cours des cinq dernières années.

Le rapport montre que la Thaïlande est tombée au 74ème rang des pays sur 100, soit une chute de 10 places par rapport à 2018, avec un score de 47,62, ce qui est considéré comme une compétence « très faible ».

En 2018, la Thaïlande s’était classée au 64ème rang sur 48 pays étudiés dans le rapport avec un score de 48,54, alors qu’en 2017, elle s’est classée au 53ème rang sur 80 pays avec un score de 49,7.

La Thaïlande affiche le troisième plus faible score des pays d’Asie du Sud-Est, derrière l’Indonésie et devant le Myanmar et le Cambodge, et se classe 17ème sur 25 pays d’Asie.

Par région, le centre et le nord de la Thaïlande avaient des compétences en anglais légèrement supérieures à celles du nord-est et du sud.

Bangkok a le plus haut niveau de maîtrise de l’anglais en Thaïlande, suivi de la province de Nonthaburi, de Chiang Mai, de Chonburi et de Khon Kaen.

Les hommes en Thaïlande ont un score légèrement supérieur à celui des femmes dans le rapport, avec des notes respectives de 48,68 et 47,59.

Singapour occupe le cinquième rang mondial, le plus élevé d’Asie, derrière quatre pays riches du nord de l’Europe, les Pays-Bas se situant au sommet. Les Philippines se sont classées deuxièmes en Asie du Sud-Est, suivies de la Malaisie, du Vietnam, de l’Indonésie, de la Thaïlande, du Myanmar et du Cambodge à la dernière place.

Mais les Philippines, le Vietnam, l’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande ont tous enregistré une tendance à la baisse de leurs scores, tandis que le Cambodge et le Myanmar ont connu une amélioration.

Le rapport estime que des pays tels que la Thaïlande et le Cambodge dont l’économie est fortement tributaire du tourisme pourraient souffrir d’un manque de maîtrise de l’anglais. Avec l’anglais comme langue internationale de facto, les touristes sont plus susceptibles de choisir une destination concurrente où il est plus facile de voyager avec l’anglais comme seul langage.

Thailande-fr.com - 6 novembre 2019