Cet accord intervient au moment où l’État s’efforce de diversifier ses sources de production d’électricité afin d’atteindre son objectif de couvrir 100 % du territoire d’ici la fin de l’année prochaine.

Victor Jona, directeur général du département de l’énergie au sein du ministère des Mines et de l’Énergie, a déclaré que The Blue Circle prévoit de lancer au moins 10 éoliennes d’une capacité globale de 80 MW au sommet du mont Bokor, dans le district de Teuk Chhou.

Intervenant lors d’une conférence tenue à Phnom Penh, M. Jona a expliqué que des négociations sur les tarifs de l’électricité entre l’entreprise et le gouvernement devraient avoir lieu prochainement.

« The Blue Circle est une société française du secteur de l’énergie et le ministère lui a délivré une licence pour mener une étude de faisabilité dans les provinces de Kampot et Mondol Kiri. En raison du potentiel éolien du mont Bokor, l’entreprise s’est engagée dans la première phase de 80 MW », a déclaré M. Jona.

Le coût d’un investissement éolien se situe entre 2 et 3 millions de dollars par mégawatt, a-t-il précisé.

The Blue Circle mène une étude de faisabilité dans les provinces de Mondol Kiri et de Kampot depuis l’année dernière et a révélé en mars que le Cambodge disposait d’un potentiel important pour l’éolien. Celui-ci est en effet évalué à 500 MW.

La société est actuellement en train d’investir dans l’énergie éolienne dans les pays voisins que sont la Thaïlande et le Vietnam.

Bien que le projet soit le premier du genre au Cambodge, M. Jona a déclaré que les négociations tarifaires entre l’entreprise et le fournisseur public Électricité du Cambodge (EdC) demeurent importantes.

En effet, conformément à la politique gouvernementale, EdC cherche à s’approvisionner en sources d’énergie à des prix plus avantageux.

L’année dernière, le Cambodge a consommé 2 650 MW d’électricité, soit 15 % de plus qu’en 2017. Parmi ce total, 442 MW ont été importés de Thaïlande, du Vietnam et du Laos. Le reste a été produit au Cambodge à partir de centrales au charbon, de barrages hydroélectriques et de fermes solaires.

Les pouvoirs publics se sont fixé pour objectif de garantir aux 14 168 villages du Royaume l’accès à l’électricité d’ici à l’année prochaine.

Par Jira - Siam Actu - 7 novembre 2019