Cette année 2020, le gouvernement vietnamien a décidé de mettre l’accent sur la sécurité routière et principalement sur la consommation d’alcool chez les automobilistes, grâce à la prévention. Les nouveaux candidats au permis de conduire devront suivre un module sur les dangers de l’alcool au volant, les cyclistes en état d’ébriété pourront être verbalisés et les amendes pour les contrevenants revues à la hausse.

Les candidats au permis de conduire devront passer un module de 2 heures sur la prévention des effets nocifs de la conduite sous l’emprise de l’alcool. Cela concerne tous les nouveaux inscrits à partir du 1er janvier 2020 ; les conducteurs inscrits en 2019 mais qui passent l’examen en 2020 ne seront pas tenus d’apprendre ce module. Cette exigence avait été votée et incluse dans la circulaire 38/2019/TT-BGTVT.

L’autre grande nouveauté de ces dispositions se trouve dans le décret du gouvernement 100/2019/ND-CP qui prévoit la verbalisation des cyclistes sous l’emprise de l’alcool. Les contrevenants pourront être passibles d’une contravention se situant entre 400 000 VND et 600 000 VND.

Le décret prévoit aussi des amendes pour les automobilistes en état d’ébriété avec des montants allant de 30 à 40 millions de VND assortis à un retrait de permis compris entre 22 et 24 mois.

Les conducteurs de deux-roues motorisé en état d’ivresse devront eux s’acquitter d’une contravention comprise entre 6 et 8 millions de VND et un retrait de permis allant de 22 à 24 mois également.

Le décret comprend également des amendes plus lourdes pour les conducteurs sous l’emprise de drogues, pour excès de vitesse, sens inverse, etc...

Lepetitjournal.com - 3 janvier 2020