La semaine dernière, l'organisme de gestion de l’eau de Bangkok a fait savoir que l'eau du robinet de la capitale devenait saline en raison de l’intrusion de la mer dans le débit affaibli du fleuve Chao Phraya, qui alimente en eau une grande partie du centre de la Thaïlande.

Le cabinet a convenu mardi d’allouer 3 milliards de bahts (100 millions de dollars) pour des forages et des canalisations destinés à pomper les eaux souterraines, afin de soulager les effets d’une sécheresse qui devrait s'aggraver au cours des prochains mois, a déclaré à la presse une porte-parole du gouvernement.

La saison sèche en Thaïlande, qui a commencé en novembre, s’étend généralement jusqu'en avril. Mais cette année, les autorités disent qu'elle pourrait se poursuivre jusqu'en juin. 14 provinces du centre, du nord et du nord-est ont d’ores et déjà été déclarées en état sécheresse.

"S'il vous plaît, aidez tous à économiser l'eau. Fermez tous les robinets. Utilisez moins d'eau", a déclaré Prayuth Chan-O-Cha. "Réduisez le temps consacré au brossage des dents et celui de la douche d'une minute."

En novembre, le gouvernement thaïlandais avait déjà demandé aux agriculteurs de 22 provinces de ne pas cultiver du riz hors saison car le royaume abordait la saison sèche avec des niveaux d'eau très bas dans ses principaux réservoirs.

Lepetitjournal.com avec Reuters - 8 janvier 2020