Un premier cas d'infection par le coronavirus 2019-nCoV sur le sol cambodgien a été annoncé lundi 27 janvier par le ministère de la santé cambodgien. Mam Bunheng, le ministre de la santé, a indiqué que le patient, un touriste chinois en voyage à Sihanoukville, a été placé dans une chambre séparé à l'hôpital de la province de Preah Sihanouk pour être soigné. Le malade, un ressortissant chinois âgé de 60 ans, est arrivé le 23 janvier sur le sol cambodgien en provenance de la ville de Wuhan, où l'épidémie a commencé. Il avait de la fièvre depuis le 25 janvier. Les équipes médicales ont réalisé un test le 26 janvier, et l'infection a été confirmée lundi dans l'après-midi.

D'après le ministre de la santé, le patient est venu au Cambodge avec trois membres de sa famille, qui n'ont pas été infectés par le virus. Le ressortissant chinois a séjourné à l'Independence Hotel de Sihanoukville avant de se rendre au Queenco Hotel & Casino samedi. Selon la porte-parole du ministère de la santé Or Vandine, trois Cambodgiens, dont un chauffeur de taxi, ont été placés sous observation après avoir été en contact avec le malade.

Près de 3000 personnes ont été infectées par le virus dans le monde, dont la très grande majorité des cas en Chine, où au moins 81 personnes sont décédées. Des malades ont été signalés dans 11 pays, dont la France, la Thaïlande et le Vietnam.

L'ambassade de France au Cambodge a publié des recommandations à propos du coronavirus le 23 janvier sur son site internet. Elle invite notamment les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et ayant voyagé au cours des 14 derniers jours en Chine, ou ayant été en contact avec une personne présentant ces symptômes et ayant voyagé en Chine à contacter la hotline du ministère de la santé cambodgien (numéro 115) et à prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables et bien se laver les mains). L'ambassade recommande en outre d’éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë et de se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques.

Par Pierre Motin - Lepetitjournal.com - 27 janvier 2020