Selon le correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) en Chine, la patiente est Gieng Ly Mui, née en 1990 à Dông Nai au Sud. Elle s’est mariée en Chine et domiciliée pour le moment au district de Huichang, ville de Ganzhou, province du Jiangxi. Pour l’heure, cette patiente est en traitement dans la zone de mise en quarantaine dans l’hôpital N°5 dans la ville de Ganzhou. L’ambassade du Vietnam en Chine a demandé à l'hôpital et à la partie chinoise de s’intéresser à la patiente vietnamienne et d'informer à temps des informations sur sa santé.

Selon le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, vers 15h20 jeudi 30 janvier, trois Vietnamiens avaient été testés positifs pour le nCoV, portant le nombre total de cas dans le pays à cinq. L'un des trois est soigné à l'hôpital général de la province centrale de Thanh Hoa, tandis que deux sont en cours de traitement à l'hôpital national pour les maladies tropicales à Hanoï. Tous sont revenus de la ville chinoise de Wuhan où le virus a été identifié pour la première fois.

Selon le ministère de la Santé, à midi le même jour, 7.819 cas d'infections au nouveau coronavirus (nCoV) avaient été confirmés dans 19 pays et territoires dans le monde, le nombre de morts s'élevant à 170, dont 162 à Wuhan, en Chine. En réponse à la directive du Premier ministre, le ministère de la Santé a demandé à tous les hôpitaux provinciaux de mettre en place des équipes d’urgence et de définir des mesures, tout en préparant du matériel médical et des médicaments.

Le ministère a suggéré de créer cinq groupes de travail pour inspecter la prévention et le contrôle du nCoV dans les localités, en se concentrant sur les zones à haut risque d'être touchées par la maladie.

Agence Vietnamienne d'Information - 31 janvier 2020